Ait Bougmez : la vallée du bonheur aussi pour le randonneur

Plonger dans la vallée des Ait Bougmez au printemps, c’est comme signer pour un retour dans le temps. Ici, au pied de l’Azourki et à 2200 mètres d’altitude, le Haut-Atlas marocain se renouvelle chaque année au rythme de la floraison des pommiers. Pour s’y rendre, c’est déjà, sinon l’aventure, au moins l’acceptation que le lieu se mérite et que tout au bout d’une piste, tout n’est que luxe, calme et simplicité berbères. Environ cinq heures de route séparent un Maroc moderne et agité d’un Maroc reculé et silencieux : franchir le col de Tizi Ntirghist, c’est fermer pour un temps la porte de la modernité et ouvrir les sens à l’authenticité. Bienvenue en terres berbères.

1,00

L’achat d’un article en ligne vous donne accès à son contenu intégral et vous permet de le lire sur tout support numérique.

Les articles en ligne

Le territoire du Nord australien
Balades dans le Val d’Essonne
Tours génoises et plages Corses

Les fiches randos

Solliès-Toucas : balade historique dans l’ouest du village
La Farlède
Buis les Baronnies

Les tests matériel



Chaussures Green Core mid VAUDE


Parka Skomer Winter VAUDE


Système de laçage BOA