•  Balade A Skis Dans Le Jura!
  •  Au Bord De La Riviere
  • Unknown 1
  • Unknown
  • Unknown
  • Banniere RandoBalade 224x117pixels Ok
  • 1053 Apremont Sur Allier
  • Unknown
  • Unknown
  • 1340 Cimg0417
  • HAUTESAONE Oct2016
  • 1340 Cimg0662
  • Unknown12
  • 168 08 Petarel
  • Unknown 1
  • 168 27 Garabrutm
  • 195 P1040659
  • Corse

Les actus Balades

Au Pays de Vesoul-Val de Saône, entre campagne bucolique et chemins forestiers, laissons-nous porter dans le sillage de la Voie du Tacot, cette ancienne ligne de chemin de fer vicinale qui disparut en 1935, ponctuée de charmants villages, croix de carrefour, lavoirs et fontaines.

En 1903, la Compagnie Générale des Chemins de Fer Vicinaux ouvre une ligne de chemin de fer locale entre Gray et Jussey. Trois allers et retours par jour relient les terminus séparés par 26 arrêts. Il faut 3h50 pour accomplir les 60 km séparant Gray et Jussey, soit une moyenne de 15,8 km/h !

Sur la commune de Lavoncourt, à mi-chemin de la ligne ferroviaire, une gare et un hôtel accueillaient les voyageurs, dont les anciens bâtiments sont encore visibles entre Renaucourt et Lavoncourt. Avec le coût du charbon rendant l’exploitation de la ligne très onéreuse, et le développement de l’automobile et du réseau routier, la ligne fut fermée en 1935. Le car remplaça le chemin de fer trois ans plus tard.

Notre itinéraire emprunte une bonne partie de cette ancienne voie ferroviaire même si elle a quasiment disparu aujourd’hui.

Difficulté : facile; Distance : 13 km; Dénivelé : 130 m; Durée : 4 h; Départ : Lavoncourt, place de l'Eglise; Balisage : tacot bleu.

Plusieurs tables de lecture accompagnent le randonneur. (© S.Martineaud)

Pour qu'une rando plaise aux petits comme aux grands, le premier conseil est d'adapter la durée et le niveau de difficulté en fonction de tous les participants.

Limitez la rando à 2 heures au maximum pour les petits dans un porte-bébé dans le dos ;

Limitez la rando à 5 km pour les jeunes marcheurs entre 5 et 11 ans ;

Proposez à votre ado d’emmener un copain ;

En terrain peu accidenté, laissez les jeunes s’amuser en tête ;

Apprenez-leur à suivre votre progression sur la carte ;

Faites-leur porter un (petit) sac pour qu’ils se sentent de « vrais » randonneurs ;

Donnez un but au parcours (château, cours d’eau, village...) ou une thématique (découverte de la faune, de la flore, s’orienter avec carte et boussole, geocaching proposé par certains offices de tourisme… ) ;

Faites des pauses fréquentes ;

Organisez des jeux et chantez ;

Arrêtez-vous pour cueillir des mûres.

Bonne rando !

Très tendance en France, le land Art se développe dans la plupart des régions. Dans les Monts d’Ardèche, le sentier de Grande Randonnée GR®7 suit la ligne de partage des eaux entre Méditerranée et Atlantique. Six lieux, emblématiques de notre patrimoine naturel et culturel, ont été choisis pour accueillir des œuvres sur la ligne de partage des eaux. Un artiste de renommée internationale a été associé à chacun des sites.

Habitués à travailler hors des musées et des sentiers battus, ces artistes ont conçus des projets extraordinaires pour des lieux qui le sont tout autant. Ainsi, à la Chartreuse de Bonnefoy, l’artiste Stéphane Thidet a imaginé une œuvre qui s’inscrit en douceur sur la façade du 18ème siècle, en jouant sur la transparence et le reflet du passage du temps et des saisons. A la Vestide du Pal, les Frères Chapuisat ont mis en valeur un site géologique unique en Europe (un maar volcanique) préservé grâce au travail des éleveurs. Traversé par la ligne de partage des eaux, le Mont Gerbier-de-Jonc accueille l’œuvre d’Olivier Leroi. Enfin, des bancs, plateformes, et abris réalisés avec du châtaignier local sont conçus par le designer Eric Benqué afin de permettre différentes perceptions des sites… et offrir aux randonneurs un lieu de repos bien mérité. Ouverture au public le 8 juillet 2017 à 15h à la Chartreuse de Bonnefoy. Programme détaillé sur http://www.parc-monts-ardeche.fr/

Les Neuf Écluses de Fonseranes, à Béziers, sont de nouveau ouvertes au promeneurs après 18 mois de travaux de réhabilitation et réaménagement du site.

Le célèbre escalier d'eau (8 bassins, 9 écluses), destiné à permettre au canal de Pierre-Paul Riquet de descendre du plateau vers la plaine et l'Orb, soit un dénivelé de 25 mètres, s'est refait une beauté.

Trois entrées sont désormais possibles (en voiture côté ouest ; à pied, à vélo ou en petit train par le quai Port-Notre-Dame ; en navette fluviale par la pointe de l'île des Eclusiers), une aire d'accueil de 200 places de parking a été installée, le Coche de l'eau (ancien relais de voyageurs) a été aménagé en Maison de site où est hébergé l'Office de tourisme, une muséographie de plein air propose un parcours didactique avec quatre haltes, trois nouvelles passerelles permettent désormais de franchir le canal(une sur la 8e écluse, une grande passerelle belvédère, et la passerelle de franchissement de la pente d'eau à la pointe de l'île des Eclusiers).

Une mise en lumière révèle les lieux le soir venu, avec notamment trois espaces de scénographie lumineuse : le Coche d'eau, l'escalier d'eau et l'esplanade du grand bassin.

Enfin, un film de douze minutes, à voir dans le Coche d'eau, livre le récit de l'histoire du Canal du Midi, de sa construction jusqu'à aujourd'hui : sur la base du spectacle immersif, l'histoire se projette sur les murs, le plafond et le sol.

Cet été, du 21 au 31 août, si vous séjournez en Vanoise en station ou en village, le Parc national de la Vanoise, en partenariat avec plusieurs refuges, relance son opération "Nuit en cimes", pour permettre aux vacanciers de découvrir les nuits en refuges. Pour 2 nuits passées dans un hébergement de vallée* "Nuit en cimes" vous offre une nuit en refuge* qui mettront en place pour l’occasion une série d’animations permettant d’échanger sur la vie de gardien et le fonctionnement des refuges.

* Voir la liste des hébergements et refuges partenaires de l'opération sur http://www.vanoise-parcnational.fr/fr/actualites/nuit-en-cimes-nouvelle-edition-du-21-au-31-aout-2017

A Molène (dans le Finistère), les anciennes cabanes de goémoniers de Ledenez, l'îlot face au port et accessible à pied seulement à marée basse ont été rénovés et réhabilitées en refuge « de mer » (comme des refuges de montagne). Elles peuvent désormais accueillir les randonneurs.

Le site de Ledenez est un îlot de quinze hectares, entièrement vierge, qu'un cordon de galets relie au port de Molène. En son centre, une légère dépression accueille une dizaine de cabanes en bois et en béton. Pas un arbre, deux jolies plages, des galets, des rochers et des algues à perte de vue. Au milieu de cette île, simplement habitée l'été par un goémonier accompagné de sa famille, s’élève un ensemble de cabanes datant des années 50 à 70 à l’abris du vent d’ouest. Deux cabanes en bois appartiennent à des particuliers, deux autres au goémonier encore en activité sur l'île. Les autres cabanes sont la propriété de la municipalité qui a décidé de leur donner un second souffle.

Ces cabanes sont exclusivement destinées aux randonneurs, qu'ils arrivent à pied, en bateau ou en kayak. Le confort est minime, il faut venir avec son sac de couchage et son matelas de camping. On peut cuisiner. Eau de récupération, toilettes sèches mais pas de douche, la formule s'approche de la nuitée en refuge de montagne.

 

Au port de Molène, un panneau indique les heures de passages à pied, une heure avant et une heure après les marées de mortes eaux et deux heures avant et deux heures après les marées de vives eaux. Il faut compter une quinzaine de minutes pour atteindre l’îlot depuis Molène. 

Réservation sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou auprès de Thomas Delerue au 07.83.18.07.37. 15 € la nuit par personne.

Le parc des Volcans d'Auvergne mène, chaque année, des travaux de restauration sur les sentiers de randonnée. Particulièrement dégradée, une portion du GR®400, en contrebas du Puy Griou, est en cours de réhabilitation. Le piétinement humain d’une part, et l’érosion d’autre part ont conduit les marcheurs à créer de nouvelles sentes anarchiques au milieu de la végétation. L’objectif est de canaliser la fréquentation sur un sentier confortable et agréable pour limiter la divagation des randonneurs, la dégradation des milieux naturels et le dérangement de la faune. Les travaux ont débuté fin mai. Ils vont se poursuivre sur l'intégralité du mois de juin. Ce chantier s’inscrit dans un programme triennal de travaux sur le massif cantalien.

Situé sur la commune de Saint Christophe-en-Oisans, le refuge est fermé jusqu’en juin 2018. Des travaux de réhabilitation et de rénovation sont prévus du 6 juin 2017 jusqu’à mi-juin 2018. Ces travaux comprennent pour l’essentiel, la création d’un local pour le gardien du refuge, le réaménagement intérieur des dortoirs, de la salle à manger, des sanitaires, ainsi que l’assainissement et l’approvisionnement en eau potable.

La 23e édition du Sentier Sculpturel de Mayronnes, près de Lagrasse dans l’Aude, vient d’être lancée. Il s’agit d’une randonnée de 5 km et d'une durée de 2h30, dans les Corbières, entre vignes et garrigues. Dispersées le long du sentier, 10 nouvelles œuvres viennent s'ajouter aux 29 déjà sur place. Le Sentier Sculpturel de Mayronnes est une galerie en plein air, entièrement gratuite, qui présente des sculptures contemporaines en pleine nature, et est accessible au public toute l'année. Chaque année de nouvelles œuvres sont exposées. Depuis sa création en 1993, le Sentier Sculpturel de Mayronnes a ainsi accueilli plus de 400 œuvres, et près de 10 000 visiteurs par an. Un avant-goût culturel sur : www.sentiersculpturel.com.

Ouvert jusqu'au 30 septembre 2017, le concours « Changer d'approche » invite à réaliser une sortie en montagne sans voiture, à la journée ou sur plusieurs jours, quelle que soit l'activité et la difficulté. Le principe : utiliser les transports en commun pour réaliser sa sortie puis raconter son expérience sous la forme de récit, photos, vidéos, d’anecdotes et découvertes personnelles Qui dit concours, dit cadeaux ! Fin 2017, un jury récompensera les meilleures sorties. Plus d'infos et participation sur www.concours.mountainwilderness.fr

Page 1 sur 9